Communiqué N° 4/C - CNCD/12/2014
1er décembre 1990 -1er décembre 2014
Idriss Déby Itno : 24 ans de règne de la terreur.

 

  • Un peuple martyr, sacrifié sur l'autel des intérêts géostratégiques.

Khaltouma, Ramadji, Youssouf, Djérabé, Issa, Miskine, Laomaye, Khadidja, Zara, Yacoub, Bélem, Patrick, Barka, Ronel, Adama, Mariam, Leila, Mekila, Touka, Baring, Yankalmé...
Peuple tchadien assassiné par manque de soins, d'eau potable, de nourriture saine, d'éducation, d'environnement salubre, de justice, de respect, de perspective d'avenir. Peuple livré à la prédation et à la violence d'un pouvoir clanique aux convoitises insatiables.

  • Liquidation d'anciens compagnons en désaccord avec les méthodes du despote.

Octobre 1991, Colonel Maldom Abbas - Avril 1992 Goukouni Guet - Juin 1993, Colonel Moïse Kété - Capitaine Laokein Bardé - 22 octobre 1993, Colonel Abbas Koty Yacoub – 2001, Ousmane Gam, ancien SG du MPS et ministre - 16 avril 2012, Colonel Djibrine Dassert, Président du MPRD et ancien Ministre de la Défense Nationale...

  • Assassinats, enlèvements et disparitions d'opposants politiques.

Janvier 1992, Mamadou Bissau, SG du parti le RDP - Juillet 2002, Dr. Mahamat Gueti, DG de l'Asecna, Président du parti PDT - 22 Septembre 2002, Youssouf Togoïmi, ancien Procureur de la République, Ministre de la Justice, Président du MDJT - 3 Février 2008, Pr. Ibni Oumar Mahamat Saleh, Leader du PLD et Porte-parole de la CPDC - Décembre 2010, le colonel Adouma Hassaballah, Leader de l'UFC – mai 2009, Colonel Mahamat Hamouda Béchir 3ème Chef d'état-major de l'UFR – avril 2013, Ismail Idriss Ismail...

  • Meurtres de militants des droits de l'homme et société civile.

Le 11 janvier 1992, Maxime Koudingar Kladoumbayele, journaliste - 4 octobre 1992 Albo Madjigoto, journaliste - 29 novembre 1992 Nidikidan Djérabé Declaud, membre du syndicat des professionnels de la communication - 16 Février 1992, Me Joseph Behidi, Vice-Président de la Ligue Tchadienne des Droits de l'Homme - 28 mai 2001, Brahim Selguet, 22 ans, étudiant, militant de l'opposition (criblé de balles lors d'une manifestation pacifique) - Mars 2012, Gustave Mbailaou Bétar, syndicaliste - 4 Mars 2013, Dr Néhémie Mbaiatelbeye, Directeur de l'Hôpital de l'Union de Chagoua - 25 avril 2013, Nomaye Madana, Dr en Sciences de l'Éducation, Directeur du Centre National Curricula...

  • 1990-2013 : Pogroms ethniques.

1991-1992 Lac Tchad, massacres des Boudouma et des Kanembou du Kanem - Guéra et Ndjaména, massacres des Hadjaraï, - 1992 février-juillet, 220 tchadiens partisans supposés d'un mouvement de l'opposition (MDD) sont enlevés au Nigéria et exécutés - 1992 au Sud à Boudouloum et Goré, répression aveugle contre les populations en représailles à la rébellion du Colonel Moïse Kété du et du Capitaine Laokein Bardé - août 1992 à Doba, massacres, viols, incendies de villages - 1993 dans le Ouaddaï à Gniguilim et Chokoyane, massacre de civils soupçonnés de collision avec la rébellion – 1993 à NDjaména, répression sanglante de manifestants...

24 ans de crimes avec l'indéfectible appui des autorités françaises et l'indifférence de la communauté internationale...Et ça continue. Fort de ce soutien, le dictateur tchadien, s'apprête à briguer un cinquième mandat en 2016.
Peuple tchadien debout et prend en main ta destinée

 

Annette Yoram LAOKOLE
Coordinatrice du CNCD
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir