Les tchadiens de France sont sortis massivement pour soutenir le Peuple tchadien dans sa quête de liberté et de justice.
De la place de Droits de l'Homme, le cortège s'est dirigé vers l'ambassade du Tchad située au 65, rue des belles feuilles, ambassade barricadée derrière un cordon de la police.
Les manifestants scandaient entre autre slogans : Un quart de siècle de dictature ça suffit, non aux soutiens de la France au potentat tchadien, Deby assassin Hollande complice, Deby dictateur la France complice, etc...
Avant de se disperser dans le calme, les manifestants ont dénoncé les déclarations du président français qui préfère être tributaire au potentat de N'djamena que d'aider à l'émergence d'une vraie démocratie au Tchad et en Afrique en générale. Ils ont également noté que la France, quand il s'agit de défendre le dictateur Deby, elle ne se gêne pas à intervenir à coup de semonces (13 avril 2006), directement (en février 2008), mais quand il s'agit d'aider le Peuple tchadien à se libérer de ce sanguinaire, elle invoque la souveraineté de ce pays. Rappelons qu'Idriss Deby qui était venu au pouvoir grâce à l'aide de la France, est au pouvoir depuis un quart de siècle. Pour certaines sources qui suivent le cas tchadien, le Tchad est géré exclusivement par le ministère de la défense française et que les affaires étrangères sont reléguées à un second rang.

Depuis la place du Trocadéro, Adoum Mahamat, pour la Gazette

 

 

QUELQUES IMAGES ILLUSTRANT L'EVENEMENT

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir