Au moment où nous mettons en ligne ces écrits, le bilan de la violence à Doba est de 2 morts et plusieurs blessés. La soldatesque de Deby n'a pas fait dans la demi-mesure, elle a ouvert le feu sur des paisibles manifestants, des élèves des lycées de Doba. Pourquoi est-on arrivé là?
Le Tchad est le seul pays au monde où non seulement le népotisme est érigé en mode de gestion mais aussi des cancres et incompétents sont promus ministres parce qu'ils sont les frères de la «première dame». Ahmat Khazali, frère de Hinda, ministre de l'éducation, vient de prendre une décision interdisant aux élèves redoublant de repasser le baccalauréat. Or au Tchad, suite aux années de guerres et, surtout, à cause de la gestion calamiteuse du pays par Idriss Deby, le taux de réussite à cet examen est parmi les plus bas au monde. Dans une classe d'âge, moins de 10% décrochent ce diplôme leur permettant de continuer les études supérieures (qui sont aussi hypothétiques que le bac).
Ce Monsieur, beau frère de Deby et qui croit tout savoir, avait fait une sortie étonnante lors de la composition du 1er gouvernement pléthorique Dadnadji. Il disait à propos des ministres, nous citons «en réalité il n'ya pas 41 ministre. Il ya une poignée de ministre et le reste c'est des personne à qui on a voulu donner le titre», fin de citation (voir tweet ci-dessous). La promotion pour toute autre raison sauf de compétence au Tchad est une évidence. La nouveauté avec Deby est la nomination des frères de ses concubines, ses frères à lui, ses enfants, etc.

Tweet de Khazali AçylTweet de Khazali Açyl

Sur le fond du problème

Le triste constat d'échec des milliers des jeunes en classes de terminale doit nous révolter tous et nous pousser à chercher les voies et moyens à faire face à ce fléau. Un ministre doit être à l'écoute de ses administrés. Lorsqu'on veut apporter des solutions au problème d'eternels redoublants, on doit non seulement prendre des décisions qui ne rentreront en vigueur que l'année suivante, mais aussi créer des filières d'orientation vers un processus de professionnalisation à très court termes pour les élèves en situation d'échec chronique. Ainsi, ils seront avertis que c'est la dernière chance. Il faut définir également à partir de combien de redoublement on est concerné.
Le combat contre l'illettrisme et la baisse du niveau scolaire demande des moyens conséquents, une volonté exempte de toute précipitation et improvisation. La meilleure solution d'augmenter le pourcentage de réussite au Bac c'est d'offrir une bonne formation aux élèves dès le primaire et le collège.

Ahmat Youssouf

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir