LE DANGER DES BOUTEILLES EN PLASTIQUES

LE DANGER DES BOUTEILLES EN PLASTIQUES

Le recyclage, c’est bien, mais il doit toujours être fait en toute sécurité. Les bouteilles en plastique ne peuvent pas toujours être réutilisées car elles peuvent libérer des substances toxiques nocives pour notre santé.
La réutilisation d’une bouteille en plastique n’est pas sûre car elles contiennent du bisphénol A (BPA) et des phtalates.

Le danger sanitaire

L’objectif principal des matériaux d’emballage alimentaire est d’agir comme une barrière physique pour protéger leur contenu de l’exposition aux micro-organismes et aux ravageurs, ainsi que de l’absorption des odeurs extérieures, prolongeant ainsi leur durée de conservation. Ils préviennent les dommages mécaniques, les vibrations et les chocs, et protègent contre une éventuelle contamination ou altération pendant le transport ou le stockage.

Les bouteilles en plastique pour les boissons gazeuses ou l’eau ne sont pas réutilisables ou totalement sans danger pour notre santé, car elles peuvent libérer des toxines si elles sont exposées à une source de chaleur, et peuvent contenir des millions de bactéries capables de provoquer des maladies.

Pendant des années, on nous a conseillé de pratiquer le recyclage et la réutilisation, et pour beaucoup d’entre nous, remplir la bouteille en plastique avec de l’eau est devenu une habitude profondément enracinée qui nous fait aussi nous sentir bien dans notre peau, mais c’est une erreur.

Le plastique, en soi, n’est pas un problème ; le danger réside principalement dans deux substances : le bisphénol A (BPA), qui est ajouté pour rendre le plastique dur et transparent, et les phtalates, qui sont ajoutés pour rendre le plastique souple et flexible.
Ce sont des substances chimiques qui interfèrent avec le système endocrinien de notre corps et qui produisent des effets néfastes sur le développement, la reproduction, la neurologie et le système immunitaire.

Impact environnemental

L’impact environnemental du plastique est très agressif, notamment en raison de sa lente dégradabilité et de sa composition chimique.
Les déchets plastiques sont devenus ces dernières années les plus abondants au monde et les plus dangereux.
C’est un matériau qui est apparu dans les années 1950 comme une grande découverte. En fait, il est installé dans nos vies depuis toujours et est le principal protagoniste de tout ce que nous faisons.
Les scientifiques constatent à quel point d’année en année l’accumulation de cette matière dans l’environnement augmente avec les conséquences que cela entraîne sur la planète.
Pour comprendre l’impact environnemental des plastiques, il faut savoir que, d’une part, on parle des dommages qu’ils causent aux espèces de la planète, notamment les espèces marines, et, d’autre part, de l’impact visuel qu’ils génèrent partout où ils s’accumulent.
Quelques chiffres :

  • Un sac plastique que nous utilisons pour faire nos courses met 150 ans à se dégrader.
  • Une bouteille de celles que l’on trouve en grande surface il y a plus de 600 ans.
  • Environ 100 millions de tonnes de ce matériau sont fabriquées chaque année, de sorte que la contamination des   plastiques dans l’environnement, loin de disparaître, augmente.
  • Sur ces 100 millions de tonnes, 13 millions de tonnes finissent dans les océans. Et, le pire, c’est qu’il n’y a pas de   frontières dans la mer et que, probablement, ils finissent bloqués dans n’importe quelle partie du monde.

De plus, le fait que le plastique soit présent dans les mers et les océans signifie qu’il est consommé par de nombreuses espèces marines qui se retrouvent plus tard dans nos assiettes.

Les alternatives aux bouteilles en plastique

Les bouteilles en plastiques ont un impact très négatif sur l’environnement, c’est pourquoi des alternatives durables sont recherchées, telle que la gourde isotherme fabriquée en acier inoxydable et la gourde en verre.

L’acier inoxydable de la gourde isotherme est facilement recyclable à l’infini. C’est un matériau solide, résistant, réutilisable et sain.

De plus, les gourdes isothermes en acier inoxydables sont capables de conserver les boissons pendant des heures. Certaines conservent le chaud 12 heures et le froid 24 heures.

Cela permet de réduire encore plus les déchets car vous pourrez les utiliser pour transporter du café, du thé, du jus, de l’eau, etc…

La gourde en verre présente également des avantages écologiques et sanitaires mais ne pourra pas conserver la température comme la gourde isotherme. De plus, étant en verre, elle pourra se casser si vous la laissez tomber.
Ces deux alternatives nécessitent peu d’investissement avec des bénéfices sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.